J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

S’insérer en déménageant

S'insérer en déménageant

Contexte

La création de ce projet relève de plusieurs facteurs : 
-  Les travailleurs sociaux du CCAS ont relevé une problématique récurrente rencontrée par des familles en difficulté en terme de déménagement, principalement du fait du coût trop élevé.
- ERDF a rencontré les élus et les travailleurs sociaux du CCAS pour proposer le financement d’une action à caractère social dans le cadre de sa politique « Ville et Solidarité ».
- Le Secours Populaire Français effectuait des déménagements à moindre coût mais a dû cesser cette activité par manque de main d’œuvre.
- La structure Point Travail Service propose des missions à des personnes sans emploi afin de favoriser leur insertion et propose ponctuellement à ces personnes d’effectuer des déménagements.
- Le CCAS souhaitait s’engager dans une double action d’insertion : faciliter le déménagement et l’accès au logement et proposer ponctuellement à des jeunes en situation précaire et suivis par le CCAS des missions ponctuelles pouvant s’inscrire dans leur parcours d’insertion.

Le CCAS propose de mettre en place l’action « s’insérer en déménageant » par :
- La signature d’une convention de partenariat financier avec ERDF, 
- La signature d’une convention de partenariat avec le Secours Populaire Français et la structure d’insertion par l’activité économique Point Travail Service afin de réaliser un triple objectif :
o l’insertion sociale : le bénéficiaire est acteur et financeur de son projet,
o l’insertion par le logement,
o l’insertion par le travail (missions rémunérées). 

En janvier 2008, le CCAS a été contacté par une personne chargée de communication à ERDF qui est venue proposer un sponsoring pour soutenir une action à caractère social. Les travailleurs sociaux ont fait diverses propositions. ERDF a retenu l’action « s’insérer en déménageant » pour son caractère pérenne et le triple objectif d’insertion. Les partenaires se sont réunis pour la première fois en septembre 2008 pour préparer un dossier complet à l’attention des élus : le CCAS s’est appuyé sur l’expérience technique en terme de déménagement du Secours Populaire et sur le professionnalisme de Point Travail Service.

Différentes réunions de travail avec le Secours Populaire et Point Travail Service ont permis de finaliser le projet, de rédiger les conventions de partenariat et de les proposer au Conseil d’Administration du CCAS pour approbation. Le 19/12/2008, les conventions ont été signées avec les partenaires au cours d’une conférence de presse où l’action « S’insérer en déménagement » a été présentée.

Description / Fonctionnement de l'action

Le dispositif « S’insérer en déménageant » s’adresse aux familles ou personnes isolées tullistes ou venant des communes limitrophes pour habiter Tulles. Les bénéficiaires doivent avoir des revenus modestes et être dans l’incapacité technique et / ou financière de prendre en charge leur déménagement dans le cadre d’une expulsion ou d’un relogement dû à l’insalubrité ou au mal logement.

L’accès au dispositif est soumis à différentes conditions. L’assistante sociale du CCAS propose un accompagnement social à toute personne ou famille qui sollicite un déménagement. Elle vérifie l’éligibilité de la personne ou de la famille :
- au barèmes de ressources, 
- à la zone géographique délimitée par convention, 
- à l’adaptabilité du logement.
Si la situation du demandeur permet l’accès au dispositif, une première visite avec le Secours Populaire est fixée au domicile de la personne qui doit déménager pour évaluer le volume à déménager et le coût du déménagement en fonction du kilométrage et de la main d’œuvre à employer.

Un contrat de réalisation du déménagement déclinant les engagements du CCAS et du demandeur est signé.
Le travailleur social contacte Point Travail Service pour demander le personnel nécessaire.

Le jour du déménagement est fixé.

Le travailleur social revoit la famille après son installation et gère avec le service financier du CCAS toutes les opérations nécessaires.
Le prix d’un déménagement comprend l’amortissement du véhicule et 2 bénévoles du Secours Populaire (ces frais sont facturés au CCAS par le Secours Populaire), ainsi que 1 ou 2 personnes rémunérées par Point Travail Service au tarif net de 16,10 euros/heures. (Point Travail Service facture ensuite cette rémunération au CCAS)

Le CCAS règle l’ensemble des frais du déménagement et demande aux familles une participation forfaitaire équivalent à un pourcentage des frais engagés par le CCAS pour le déménagement. Ce pourcentage varie en fonction des ressources des bénéficiaires. En moyenne, la participation équivaut à 50 euros par déménagement.

 

En ce qui concerne le volet insertion professionnelle de l’action. Le CCAS suit régulièrement des jeunes de moins de 25 ans, sans emploi. Généralement, ils sont également suivis par la mission locale. Néanmoins, le CCAS les invite à s’inscrire à l’association Point Travail Service. Cela leur permet de pouvoir ponctuellement effectuer les déménagements organisés par le CCAS. C’est pour eux l’occasion de gagner un peu d’argent et pour l’assistante sociale chargée de leur suivi au CCAS, cela permet de les évaluer en situation de travail.

Bilan

Depuis janvier 2009, 12 déménagements ont été effectués dans le cadre de ce dispositif. Ce chiffre correspond à la moyenne de 2 déménagements par mois que s’était fixé le CCAS et traduit une réussite du dispositif. Durant ce premier semestre quelques déménagements ont été refusés, soit parce qu’il pouvaient être pris en charge par une autre structure, soit parce que les conditions de ressources du demandeur était suffisante pour un autofinancement.
La communication autour de cette action se fait régulièrement par distribution de plaquettes et affichage chez des organismes partenaires (Assédic, CAF, services sociaux locaux, associations caritatives, HLM, service de tutelles...) et le bouche à oreille fonctionne bien.
Il n’y a pas de difficultés particulières à cette action, si ce n’est l’évaluation difficile de la durée d’un déménagement.
En ce qui concerne l’insertion professionnelle, les jeunes ayant effectué des déménagements ont pu gagner un peu d’argent et éviter d’avoir recours à l’allocation « insertion jeune » du CCAS.

Moyens

1 travailleur social référent du CCAS,
2 bénévoles du Secours Populaire Français,
Le secrétariat de Point Travail Service,
Les personnes salariées de Point Travail Service pour assurer le déménagement,
Les familles ou les personnes concernéesBudget : 10 000 euros

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Secours Populaire Français – Délégation de la Corrèze, Point Travail Service, ERDF Corrèze Cantal

Ils financent l'action

ERDF Corrèze Cantal

Les observations du CCAS/CIAS

Cette action répond à un besoin qui n’était plus couvert sur le territoire. Le dispositif répond aux trois objectifs de départ :

  • Insertion sociale, 
  • Insertion par le logement, 
  • Insertion par le travail. Elle permet un partenariat atypique entre le sponsor ERDF, une association caritative, une structure d’insertion par l’économie et le CCAS. Cette action simple peut aisément être reproduite par d’autres CCAS.

Photo : Wikimedia Commons / Babsy

Retour en haut de page