J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Sensibiliser durablement à l’économie d’énergie avec le Kit Energie Solidarité d’EDF

Sensibiliser durablement à l'économie d'énergie avec le Kit Energie (...)

Contexte

Depuis 1985, les pouvoirs publics ont institué un dispositif d’aides aux impayés d’énergie intitulé dans un premier temps, "Pauvreté Précarité" et placé sous la responsabilité des Préfectures. Puis, en 2005, le dispositif a été rebaptisé "Fond Solidarité Energie" et intégré au Fond Solidarité Logement et placé sous la responsabilité du Conseil Général.

Les organismes sociaux et les associations caritatives contribuent à ce dispositif en aidant les clients en situation d’impayés. Ces structures accordent à ces personnes, des aides ponctuelles et limitées dans le temps, destinées à traiter des situations d’urgence. 

L’augmentation des sollicitations de demandes d’aide, l’augmentation du nombre de dossiers de surendettement..., soulignent une tendance à la paupérisation des familles et conduisent le CCAS à s’orienter de manière volontariste vers des actions de préventions aux impayés, actions visant, par une meilleure maîtrise des consommations d’énergie, à diminuer le montant des factures.
De plus, ces actions de prévention permettent d’atténuer les phénomènes de marginalisation, d’assistanat, et répondent, par une utilisation efficiente de l’énergie, aux enjeux de société que sont la préservation de notre environnement et de nos ressources naturelles.

Ces différents constats sont partagés par le Centre Communal d’Action Sociale de Forbach qui souhaite créer une rupture avec le « tout curatif » en engageant une expérimentation d’action préventive aux impayés d’énergie.Le dispositif de soutien aux clients et de prévention a été proposé par EDF DCPP. Après une présentation en conseil d’administration, le CCAS a reçu un avis favorable pour expérimenter le dispositif auprès de clients socialement en difficulté.

Description / Fonctionnement de l'action

Cette action vise à induire et accompagner les changements de comportement des clients dans leur utilisation quotidienne de l’énergie électrique afin de réduire leur consommation sans pour autant dégrader leur confort. Cet accompagnement n’a pas pour finalité d’intervenir sur la qualité du bâti, bien que les problématiques d’isolation ou de qualité d’appareils pourront être identifiées afin d’alimenter des actions d’amélioration ultérieures. Les objectifs de ce dispositif sont multiples :
- réduire le nombre de familles en situation de difficulté de règlement, de sollicitations, parfois récurrentes, d’aides financières auprès des collectivités locales pour des factures d’énergie impayées,
- faire contribuer les familles à la maîtrise des consommations d’énergie et les impliquer dans une démarche responsabilisante,
- remobiliser des foyers parfois en voie de marginalisation,
- impliquer différentes associations locales dans une démarche d’action sociale commune... 

Il est souvent constaté que les actions limitées à une sensibilisation à la maîtrise de l’énergie, accompagnée ou non d’une distribution de produits économes comme des lampes basse consommation, ne garantissent pas des évolutions de comportement. Et ceci pour de multiples raisons qui vont de la compréhension des conseils donnés à la résistance des comportements spontanés et habituels. C’est pourquoi l’action menée par le CCAS et EDF s’appuie sur deux points clés pour répondre à la problématique d’évolution de comportement :
- la durée : une année
- un accompagnement individualisé de la famille. 

1. Le repérage des bénéficiaires et l’action de sensibilisation

Dans un premier temps, 20 familles ont été repérées pour participer à cette expérimentation. Leur repérage s’est effectué en partenariat avec EDF et à l’aide des listes de personnes en risque de coupure d’électricité résidant sur la commune. La participation est soumise à l’engagement écrit de chaque client.
Une fois que les bénéficiaires se sont engagés, le CCAS les inviteà une journée de sensibilisation. Durant celle-ci, le dispositif est présenté aux familles, les clients participent ensuite à une animation à la maîtrise des consommations d’énergie axée sur l’utilisation domestique et l’échange par un jeu de questions/réponses. A l’issue de l’animation, des fournitures sont distribuées aux participants. Chacun reçoit :
- un pack gesteco composé d’un livret de conseils, de deux lampes « basse consommation » et d’un appareil coupe-veille ;
- un thermomètre ;
- 19 magnets reprenant les conseils les plus courants en matière de maîtrise de l’énergie ;
- un stop-douche ;

Le service « Suivi conso » proposé par EDF est présenté à ce public dans le cadre du suivi individuel. Il s’agit d’un relevé mensuel de la consommation du ménage accompagné de conseils pour réduire la consommation.
La journée s’est conclue sur l’intérêt du dispositif pour les familles.

 

2. La mise en application de la maîtrise de l’énergie

Une fois, chez eux, les bénéficiaires installent le matériel qui leur a été remis lors de la présentation et essaient de mettre en pratique les conseils qui leur ont été fournis.
Quelques jours après la présentation, un accompagnateur social bénévole rend visite au domicile du client et constate la mise en place de mesures pour la maîtrise de l’énergie. Lors de cette visite, le travailleur social détecte notamment les anomalies importantes dans le logement (absence d’isolation, fuite, appareil dangereux...)

 

3. Le suivi régulier et le bilan de fin d’année

Chaque mois EDF adresse au client et au CCAS un bilan « Suivi conso ». Ce bilan sert d’appui pour l’accompagnateur social. Lors de sa visite mensuelle, l’accompagnateur analyse ce bilan avec le bénéficiaire et engage une démarche d’explicitation causes/effets avec le client. Ces visites sont un moyen d’entretenir un lien avec le bénéficiaire et de rappeler les comportements attendus en terme d’économie d’énergie et de la finalité du dispositif.
Ce suivi dure un an, à l’issue de cette période l’accompagnateur chiffre avec le bénéficiaire les gains réalisés durant l’année. EDF rembourse au client le coût annuel du « Suivi conso » soit 28,80 euros une fois le bilan final dressé.

Bilan

Points positifs :
- Mise en synergie d’un véritable réseau d’acteurs de la solidarité sur Forbach. (associations caritatives, CCAS, « maison de quartier », correspondant solidarité EDF, …) ;
- Des familles touchées par la mobilisation importante de moyens humains et matériels déployés pour faire diminuer leurs factures d’énergie ou d’eau ;
- Des répercussions positives de cette action de prévention sur les actions curatives futures éventuelles ;
- Une formation intéressante et adaptée aux besoins, proposée aux accompagnateurs. Difficultés rencontrées :
Cette expérimentation menée sur 12 mois a permis de mettre en évidence le manque de temps entre chaque étape de l’action pour permettre aux bénéficiaires de mettre en pratique leur maîtrise de l’énergie. Pour sa généralisation, le timing devra donc être réévalué.

Moyens

Budget moyen par client : 104,36 euros (Suivi conso pour un an, pack gesteco, un thermomètre, lots de magnets, un stop-douche, réunions et suivi individuel...)Accompagnement individuel : une équipe de 9 personnes bénévoles ou employées au CCAS

Animation des réunions : équipe solidarité EDF

Les partenaires

Partenaires opérationnels

EDF DCPP Est - Equipe Solidarité, Croix Rouge , Restos du Cœur, Secours Catholique, Centre Social - Antenne Bellevue, Centre Social - Antenne du Bruch, Conférence St Vincent de Paul Secours Populaire

Ils financent l'action

EDF DCPP Est - Equipe Solidarité 

Les observations du CCAS/CIAS

Le partenariat entre le CCAS et EDF pour mener cette action préventive en rupture avec "le tout curatif" est une réussite même si l’action peut encore gagner en efficacité. A travers cette action qui a notamment mobilisé plusieurs associations locales, un véritable réseau de solidarité est né à Forbach.La réussite du dispositif doit beaucoup à l’implication des accompagnateurs sociaux, issus des associations ou du CCAS, des bénévoles connaissant parfaitement les réalités du terrain.

Les familles retenues étaient motivées et touchées par la mise en place d’autant de moyens pour leur venir en aide. A l’issue d’une année, le KES s’est avéré totalement gratuit pour la famille. Le service EDF « Suivi Conso » leur a été facturé tout long de l’année et ceci afin de créer un sentiment d’implication favorisant la mobilisation dans la durée quant à la nécessaire évolution des comportements liés aux consommations d’énergie. Le prix du service leur a été remboursé par EDF à la sortie du dispositif.

Photo : Wikimedia Commons / Deacity

Retour en haut de page